«Trop triste» pour envisager un chien de refuge pour un travail vital

Sur les 20 000 animaux qui ont croisé le chemin de Nina Stively au cours de ses années en tant que responsable de la sensibilisation au Société humanitaire de la vallée d'Espanola (EVHS), seuls deux l'ont frappée comme un type très particulier d'extraordinaire. Rio, un mâle adulte intact de Pit-bull -ish pedigree, était l'un d'entre eux.





Il est arrivé au refuge par un froid après-midi de janvier comme un errant, ramassé par Animal Control dans un parc de maisons mobiles désolé. Tout de suite, le personnel a remarqué un mélange rare et remarquable de caractéristiques canines. Rio s'est avéré aussi affable et accessible que tous les chiens qu'ils avaient rencontrés. Des chats maussades, des bruits forts, des adolescents agités cherchant à se battre - rien ne le dérangeait. «Il n’était pas seulement amical», a expliqué Nina. «Il a supporté tout . '

Il était également intelligent, suffisamment confiant et exceptionnellement motivé par les jouets - un trait prisé dans la formation spécialisée. Nina a reconnu son potentiel: cet animal est un excellent candidat pour les travaux de recherche et de sauvetage. Et pour des chiens comme Rio, dont l'âge et l'apparence ne présagent pas nécessairement des adoptions rapides, Nina savait que le promouvoir comme une trouvaille rare pourrait simplement être un ticket rapide.

(Note latérale: pendant que EVHS fonctionne comme un enfer pour placer les animaux - foires d'adoption, programmes d'incitation, services de stérilisation / castration à faible coût - ils sont confrontés à des chiffres extrêmement difficiles. Ils prennent 4000 animaux chaque année dans une communauté avec une population humaine de seulement 10000 personnes.)



Nina a contacté l'organisation locale de recherche et de sauvetage au Nouveau-Mexique et leur a parlé de Rio. Elle a demandé si quelqu'un de l'agence pourrait venir l'évaluer. Si le refuge pouvait faire connaître ce chien comme une découverte unique sur un million - comme le jugent les experts - l'adoption serait presque certaine.

La réponse l'a choquée: les chiens des refuges sont trop tristes pour être évalués, lui a dit l'organisation de recherche et de sauvetage. En d'autres termes, sans un propriétaire déjà aligné, cela ne valait pas la peine pour l'agence de passer 15 minutes à observer Rio. Trop de chagrin d’amour s’il n’a finalement pas été adopté.

Nina ne leur a pas demandé de dresser ce chien, simplement pour évaluer s'il pouvait être un bon candidat pour le type de travail qu'ils effectuent. Elle a donc demandé qu'ils reconsidèrent, expliquant qu'être créatif avec les chiens est ce qui aide à les sauver. Certes, ils pourraient consacrer 15 minutes pour simplement venir donner un avis sur un animal qui pourrait potentiellement sauver d'innombrables Humain vies.



La réponse de l'agence, cependant, n'aurait pas pu être plus claire:

«Nos évaluateurs ont déclaré qu'ils ne prendraient pas en considération cette demande. J'ai demandé et ils ont répondu. Je ne peux rien faire de plus pour votre chien de refuge. '

Pendant ce temps, dans tout le pays, le célèbre groupe de défense Pit Bull Fondation de la ferme animale (AFF) acceptait les candidatures pour son programme de dressage de chiens d'assistance . L’AFF a mis en place le programme «afin que les chiens« pit-bull »sauvés et abrités puissent être considérés pour le même travail traditionnellement réservé aux de race , chiens de race. ' (Le programme reçoit régulièrement des éloges pour la formation, les ressources et le soutien à vie qu'il fournit aux chiens et aux humains.)



Nina a rempli et envoyé la demande en cause au nom de Rio, y compris des photos, des descriptions écrites détaillées et des séquences vidéo du «chien de refuge triste». Ce matin, elle a appris que Rio avait été acceptée dans le programme.

En plus de garantir le placement de Rio, quelle que soit sa performance dans le programme de formation, AFF paiera une partie des frais pour le faire venir d'Espanola, au Nouveau-Mexique, dans le nord de l'État de New York. L'abri recueille le reste de l'argent lui-même. Pour obtenir des informations explicites sur les fonds nécessaires et pourquoi, ou pour faire un don au voyage de Rio vers une nouvelle vie, consultez son GoFundMe page.

J'espère que l'organisation qui a refusé d'évaluer Rio verra cet article. Parce que si certaines personnes refusent de considérer les refuges comme autre chose qu'une énorme déception pour les humains, d'autres se sentent responsables d'aider les chiens et les chats sans abri à trouver une vie meilleure. Ils comprennent que donner aux animaux la possibilité de quitter l'environnement de l'abri se traduit par moins chiens et chats tristes. Le fait de se détourner d'un refuge contribue en fait à la tristesse et au chagrin.

Heureusement pour Rio, son sort est presque scellé. «C'est une opportunité unique», a déclaré Nina. «Pour un chien intelligent comme lui, qui s'épanouit quand il a un travail à faire, c'est comme gagner à la loterie.»